Redécouvrir là où tout a commencé pour moi un hiver en 1990 sur les plaines d'Abraham à la ville de Québec. Le consul français de l'époque m'avait reçu car il était le beau frère de ma collègue de travail en France. Le coup de pouce du Destin je l'ai reçu de ses mains. M'ayant trouvé sympathique il m'a facilité mon immigration en me remettant une lettre à l'OMI (Office des Migrations Internationales).

23 ans après j'arpente la ville de Québec. Cette ville est vraiment magnifique par son architecture européenne. Un petit bout de France.

J'y retrouve Geneviève qui a elle aussi quitté la France il y a un an avec ses deux enfants de 16 et 18 ans. Elle était mon élève à Nice chez Ma^ître Tran en médecine traditionnelle chinoise, massage et qi-gong. Veuve en France, elle a tout quitté pour se donner un avenir et offrir à ses enfants une vie moins sclérosée que celle de la France. Désormais massothérapeute certifiée, ellevient d'ouvrir un cabinet et commence à donner des cours de Qi-Gong. 

Ce furent deux jours de pause

Un ciel bleu qui me ravit, une lumière qui me ravive. C'est simple comme bonjour la Vie non? Apprécier d'^être là et se sentir en accord avec le lieu. ^Être au bon endroit donne de la couleur à la Vie. Dans notre quotidien en France je (me) voyais courir chercher un endroit apaisant. Nous avons deux jambes pour aller là où on nous semble et choisir son lieu de vie. C'est ICI pour moi. Impossible à expliquer logiquement mais le ressenti kinesthésique ne trompe guère.Mon esprit et mon mental s'apaise alors que mon avenir reste une inconnue. Dr^ôle d'état où il me semble que l'inquiétude mentale est intimement liée à la non-quiétude corporelle.

 J'ai mangé ma première poutine chez Ashton, sans cette sauce brune puisque je suis végétarien. Mon orifice buccal reconna^ît immédiatement le "squicccckkk" si particulier de ce fromage affiné qui grince sous les dents mélangé à ces patates frites. Plaisir simple partagé avec cette famille d'accueil.